Laptop

Les 10 points prioritaires à considérer pour l’utilisation des technologies de communication dans votre travail

Utilisez-vous – ou envisagez-vous d’utiliser – une technologie de communication dans votre pratique du travail social ou des techniques de travail social?

Le Service de la pratique professionnelle reçoit souvent des questions de la part de membres de l’Ordre et du public à ce sujet. Les technologies de communication couvrent un vaste éventail de moyens, notamment les textos, les courriels, le vidéobavardage, les plateformes de médias sociaux, les sites Web et d’autres outils de communication en ligne.

Voici 10 points à considérer en priorité pour l’utilisation de ces technologies dans votre pratique :

  1. Savez-vous utiliser avec compétence une technologie de communication? Avez-vous les connaissances, la capacité et la confiance requises pour l’utiliser de sorte à pouvoir fournir des services professionnels et éthiques?
  2. Avez-vous consulté votre assureur en responsabilité civile professionnelle pour déterminer s’il couvre l’utilisation de technologies de communication dans le cadre de votre travail?
  3. Avez-vous cherché à consulter d’autres intervenants, à vous faire superviser ou à vous former pour l’utilisation de votre technologie dans votre pratique?
  4. Êtes-vous capable d’être pleinement présent auprès de vos clients quand vous traitez avec eux au moyen d’une technologie de communication? Des clients peuvent ne pas bien connaître certaines technologies et peuvent se sentir plus à l’aise dans une rencontre en personne.
  5. Quelle forme de technologie de communication utilisez-vous ou utiliserez-vous? Savez-vous l’utiliser conformément aux Normes d’exercice et aux lois pertinentes, comme celle sur la protection de la vie privée?
  6. Avez-vous préparé une politique qui énonce la nature et l’étendue des services offerts au moyen de votre technologie de communication et les limites concernant la fourniture des services?
  7. Avez-vous communiqué à vos clients des limites claires en leur expliquant comment la technologie de communication sera utilisée au cours de votre pratique? Par exemple, vos clients :
    • Savent-ils pourquoi la technologie de communication est utilisée pour leur fournir les services requis, et si vous l’utiliserez à des fins administratives et/ou cliniques?
    • Savent-ils à quels moments vous vérifiez les messages reçus, et quand ou si les clients recevront ou non une réponse de votre part.
    • Savent-ils que les messages reçus d’eux au moyen de la technologie de communication pourraient être versés à leur dossier?
  8. Avez-vous prévu un plan de gestion des crises en cas d’urgence?
  9. Avez-vous lu les Notes sur la pratique concernant les sujets suivants?
  10. Envisagez-vous d’utiliser votre technologie de communication avec des clients d’autres provinces? Si oui, avez-vous examiné les considérations à prendre en compte à ce sujet, par exemple :
    • Savez-vous si vous serez couvert ou non par votre assurance responsabilité civile professionnelle?
    • Savez-vous si vous devez ou non consulter un avocat (service souvent offert par l’entremise de votre assurance responsabilité civile professionnelle)?
    • Savez-vous si vous devez ou non contacter l’autorité de réglementation ou d’autorisation de la province ou du territoire où réside votre client?

Si vous avez des questions concernant cette question ou d’autres préoccupations liées à la pratique, contactez SVP le Service de la pratique professionnelle au 416 972-9882 ou au 1 877 828-9380, ou par courriel à exercice@otsttso.org.


Pratique par voie électronique en Ontario?

Les travailleurs sociaux inscrits et en règle d’une autre administration canadienne (province ou territoire) qui souhaitent offrir exclusivement par voie électronique des services de travail social en Ontario peuvent faire une demande d’inscription auprès de l’OTSTTSO et payer des droits d’inscription réduits.

Pour pouvoir s’inscrire en vue d’offrir ses services par voie électronique en Ontario, le travailleur social d’une autre province doit détenir un certificat d’inscription, une autorisation ou un permis d’exercice délivré par une autorité canadienne de réglementation du travail social, qui l’autorise à exercer la profession et/ou à utiliser un titre ou une désignation en lien avec la profession. La personne doit aussi remplir toutes les exigences énoncées sur la demande d’inscription préparée aux termes de l’Accord sur le commerce intérieur (ACI) – notamment l’exigence relative à l’évaluation du diplôme de travail social pour les travailleurs inscrits en Alberta et en Saskatchewan).

Pour en savoir plus sur le processus d’inscription pour l’exercice de la profession par voie électronique en Ontario – que vous soyez membre de l’Ordre ou candidat à l’inscription auprès de l’Ordre – consultez SVP nos pages Pratique par voie électronique en Ontario et Certificats d’inscription.